L’apiculture: branche de l’agriculture consistant à élever et soigner des abeilles en vue d'obtenir de leur travail dirigé le miel, le pollen, la cire, la propolis, la gelée royale et le venin.
Les premières abeilles sont apparues en Afrique voilà environ 100 millions d'années, en même temps que les fleurs. Elles seraient une évolution "végétariennes" de guêpes insectivores. Elles suivront les fleurs sur tout le globe en s'adaptant en même temps que la flore.

 

 

Abeille(Melittosphex burmensis), fossilisée dans l'ambre,  datée de 100 millions d'années.

Source : Wikipedia Par Hectarea — Travail personnel, CC BY-SA 3.0

 

 

Bas-relief représentant une récolte de miel (la tombe de Pabasa [640-586 av. J.-C.]) en Egypte. La plus ancienne représentation de ruches domestiques sur un bas-relief a été retrouvée dans le temple solaire d’Abou Ghorab en Basse-Egypte et date de 2 400 ans av. J.-C.

Source :http://www.cite-sciences.fr

 

 

 

 

 

 

Gravure de 1774 de Johann Georg Krünitz (1728-1796) montrant à la fois la collecte de miel dans les arbres et la confection de ruche-tronc.

© Encyclopédie de Krünig, www.kruenitz1.unitrier.de

 

 

L'apiculture est une technique ancestrale,l'homme collecte le miel depuis des milliers d'années.

Durant l'Antiquité, la récolte du miel était une activité tellement centrale que certains parents se mirent à donner à leurs enfants des noms évoquant les abeilles: Déborah (hébreu) et Mélissa (grec) signifient tous les deux “abeille”. Le miel fut utilisé comme solution antiseptique depuis au moins 100 000 ans. Dans l'Egypte antique et au Moyen-Orient, on l'utilisait pour embaumer les morts.Les hommes ne commencèrent à élever des abeilles dans des ruchers qu'à l'époque de l'Egypte antique. La ruche était alors très rudimentaire : un simple panier de paille retourné pour le peuple, en terre cuite pour les plus riches.​

 

Chez nous (en Europe) dans les temps les plus anciens, le miel et la cire provenait de ruches sauvages, ils étaient extrait avec des techniques et un équipement rudimentaires.

    Cette gravure témoigne d’une apicollecte, qui se déroule en plusieurs étapes : il faut d’abord taper avec un bâton sur le tronc puis plaquer son oreille sur le tronc pour déterminer la présence d’abeilles (en bas à droite), puis tailler à la hache une porte dans le tronc, cette action semblant nécessiter le port d’une protection (en haut à droite). Ensuite, les rayons sont extraits à l’aide d’une sorte de spatule (en haut à gauche), chargés dans un sac faisant office de nacelle (milieu à gauche) pour être descendus puis stockés dans des vanneries ou des seaux en bois (en bas à gauche). Cette gravure illustre en outre comment ce prélèvement in natura a inspiré la confection des premières ruches-troncs (en bas à gauche), surement en châtaignier avec un couvercle construit en bois et une lauze placée par-dessus comme couvercle. Les personnages représentés sont surement les héritiers des sbires du XIIIe siècle et porteurs des savoirs et des pratiques apicoles de l’époque.  
 


Ce n'est qu'au XIXe siècle que l'homme développe des ruches à cadres que nous connaissons à l'heure actuelle

Depuis il ne cessa d'améliorer la technique au fil du temps : développent de nouvelles ruches artificielles, domestication et croisement des abeilles. Notons que les abeilles figurent parmi les très rares insectes dont l'élevage en captivité est possible.

Les produits de la ruche obtenus grâce à l'apiculture ont toujours été source de santé et de bien-être. Au XXIe siècle l'apithérapie représente un autre débouché pour les apiculteurs : elle consiste en l'utilisation de la production à des fins médicales.
Ces produits présentent en effet de multiples vertus et propriétés:

Miel : Anti-inflammatoire   Gelée royale : pH acide. Riche en vitamine B5, en acétylcholine et en oligo-éléments. Apaisante, revitalisante et tonifiante. Antistress.   Cire : Cicatrisante et hydratante.
         
 _______________________________________________________________________________________
Pollen : Hydrophile. Utilisé dans l'alimentation, source de vitamines et d'enzymes. Nutritif et antistress.   Venin : contient plus de 40 substances actives dont la melittine 100 fois plus puissante que la cortisol   

Propolis : Issue des bourgeons de différentes espèces d’arbres, contient des acides organiques, des vitamines et des oligo-éléments. Antiseptique, antioxydante, antibactérienne, fongicide, bactéricide.

         


    .